Dans quelle mesure
suis-je concerné au travail ?

Au quotidien, les droits de l’enfant garantissent aux enfants et adolescents un milieu sûr dans lequel ils peuvent vivre et grandir sans discrimination, où ils peuvent s’exprimer librement et où les personnes prenant des décisions pour eux considèrent leurs opinions. L’État assure que le bien de l’enfant est une considération primordiale dans ses décisions et actions. Les quatre principes  mentionnés sous « La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant » s’appliquent à tous les enfants demeurant en Suisse, quelle que soit leur situation.

Les lois et ordonnances ainsi qu’une politique de l’enfance et de la jeunesse clairement définie en sont les bases nécessaires. Leur mise en œuvre incombe en premier lieu aux services de l’État, dont l’attitude et les actions se focalisent sur les droits de l’enfant et rendent visibles les résultats de cette politique.

Les droits de l’enfant touchent à tous les domaines de la politique quotidienne et de l’État. Dans la pratique, ils sont notamment ancrés dans la politique des affaires sociales et de l’éducation, qui s’occupe de la protection et de l’encouragement à l’enfance et la jeunesse. Ils semblent toutefois plus « étrangers » aux institutions chargées de la politique financière, migratoire, économique, des transports et de sécurité.

Dans votre fonction de responsables et de collaborateurs-trices des administrations cantonales, vous êtes directement ou indirectement confrontés à des enfants et des adolescents. Actifs-ves dans la planification, la réalisation, la vérification et l’évaluation de tâches étatiques, vous ne travaillez peut-être pas directement avec des enfants et des adolescents, mais votre travail se répercute sur leurs conditions de vie.

« Pourquoi Aatifa ne vient-elle
plus à l'école ? »

Education
Convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant: 

Art. 28

Déplacements et non-retours illicites
Convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant: 

Art. 11